L’agglo investit dans le vélo

Print Friendly

L’agglomération Annemasse-Les Voirons s’investit dans les voies cyclables

Lors de la réunion du Comité de pilotage de l’étude des modes de déplacements doux de l’agglomération Annemasse-Les Voirons du 19 novembre 2012, notre club a exprimé sa satisfaction d’apprendre que le bureau communautaire a donné son accord pour la mise en place du schéma cyclable à 11euros/hab/an tel que proposé par le Comité de pilotage du 20/03/2012. L’objectif de ce projet est d’atteindre à 10-15 ans un linéaire de voie cyclable de 1km/hab/an et 4 à 5 % de part modale vélo, avec un investissement de 9 millions d’euros (y compris subventions du CG74, de l’Etat de Genève, du projet CEVA, du Projet Grand Genève et de la Confédération suisse).
Pour mémoire, ce linéaire cyclable est, en France autour de 0,37 km/hab/an et de 0,46 km en Suisse ; notre région annemassienne va donc sérieusement s’investir dans ce domaine. Cela signifie qu’environ 90 km de voies cyclables vont être crées chez nous, avec 100 % de la voirie (hors autoroutes et voies rapides) accessible au vélo ! Cela implique le raccordement aux projets de véloroutes du Conseil Général et de la Suisse. La voie verte qui reliera Saint-Genis-Pouilly (Ain) à Annemasse, à travers Genève aboutira en gare d’Annemasse, en empruntant le tracé actuel de la voie ferrée suisse venant des Eaux-Vives (part du projet CEVA).
Deux itinéraires cyclables structurants seront aussi réalisés chez nous pour prolonger la voie verte vers Bonne/Nangy  et pour relier le Pas-de-l’échelle à Machilly ; cela représente 30 km de voie cyclables sous la maitrise de l’agglo. Les 60 km restants du projet seront réalisés sous maitrise d’ouvrage communale. De grands projets donc que le club suit avec intérêt et dont nous ferons part de l’avancement sur notre site au fil des ans. Nous souhaitons évidemment que de telles initiatives fassent tâche d’huile en Rhône-Alpes qui demeure en queue de peloton des régions françaises pour le linéaire de voies cyclables.

La voie verte d’Annemasse reliera la frontière suisse à Bonne en passant par la gare d’Annemasse et par l’ancienne voie ferrée désaffectée du CEN à bas-Monthoux. Elle passera ensuite près du collège de  Cranves-Sales et rejoindra le plateau de Loex en franchissant la Menoge sur une passerelle située derrière le SuperU de Bonne. Actuellement la date de mise en service de la voie verte est 2018.